Sfida all’Asta tra Asterix e Astro Boy di Tezuka! Ma c’è anche Tintin…

Il 4 e 5 maggio 2018 il dipartimento fumetto di Artcurial mette all’asta 140 lotti legati all’universo di Tintin, con, fra il resto, una statua di Tintin stimata fra 150.000 e 200.000 euro. Il 5 sarà il turno del resto del fumetto con 280 lotti e, in particolare, ci sarà attenzione per una tavola di Osamu Tezuka, da un’avventura di Astro Boy pubblicata tra il 1956 e il 1957 nella rivista Shônen, stimata fra 40.000 e 60.000 euro e per una tavola disegnata da Albert Uderzo, per le avventure di Asterix (La Galère d’Obélix) del 1996, stimata fra 100.000 e 130.000 euro.

Dopo la mia consueta piccola selezione personale, trovi di seguito il comunicato ufficiale. In coda i cataloghi completi.


Paris –  Le département Bandes Dessinées d’Artcurial présentera aux enchères les 4 et 5 mai prochain une large sélection d’œuvres originales d’auteurs du neuvième art. La vacation du 4 mai sera consacrée à la dispersion de 140 lots autour de l’univers du créateur de Tintin, la vente Bandes Dessinées se tiendra le 5 mai avec la présentation de 280 lots.


BANDE DESSINEE

Asterix vs Astro Boy

Vente les 4 & 5 mai 2018

Osamu Tezuka (1928-1989), Astro Boy, encre de Chine et aquarelle sur papier pour une planche publiée en 1956-1957 dans le magazine Shônen.

Estimation: 40 000 – 60 000 € / 49 000 – 74 000 $

Albert Uderzo, La Galère d’Obélix, encre de Chine et gouache sur papier, 1996.

Estimation: 100 000 – 130 000 € / 125 000 – 160 000 $


Pour la première fois, une planche originale du plus célèbre des dessinateurs de manga, Osamu Tezuka, sera proposée aux enchères. Il s’agit d’une planche à l’encre de Chine et aquarelle d’Astro Boy publié en 1956-1957 dans le magazine Shônen (estimation : 40 000 – 60 000 € / 50 000 – 70 000 $).  Une planche  exceptionnelle par un artiste dont la renommée a dépassé les frontières du Japon.

A la fois dessinateur et scénariste, Tezuka a modernisé les règles du genre. Au début des années 50, il crée deux séries qui vont marquer son oeuvre : Léo, roi de la jungle (Janguru Taitei), en 1950, puis L’Ambassadeur Atomu (Atomu Taishi) en 1951, qui va devenir Astro le petit robot (Tetsuwan Atomu) en 1952. Cette oeuvre sort largement du cadre de la « culture Pop » liée à la génération du baby-boom : Tezuka s’interroge sur la société et la modernisation exponentielle du Japon, sur l’influence du progrès technologique qui n’est pas systématiquement constructif, sur ses débordements et ses contradictions. Pour lui, le manga est toujours une aventure humaine.

Albert Uderzo et Astérix seront représentés par une très belle planche de La Galère d’Obélix (estimation : 100 000-130 000 € / 120 000 – 160 000 $) dans laquelle on retrouve Astérix et Obélix en tête à tête se querellant à propos de la paix romaine.

« Pour la première fois, une planche d’Astro Boy est mise aux enchères. C’est un vrai plaisir de présenter une œuvre aussi exceptionnelle. Après les records de la BD européenne, il est temps pour le manga, indissociable de la culture japonaise moderne, de faire son entrée sur le marché des originaux. » Eric Leroy, Expert Bandes Dessinées, Artcurial


Catalogo Tintin: artcurial.com/fr/vente-3376-lunivers-de-tintin

Catalogo Fumetto: artcurial.com/fr/vente-3811-bandes-dessinees